Mise à jour le 03 March 2020

Cet article concerne les personnes qui paient leurs impôts en France 🇫🇷, pour les contribuables Belges 🇧🇪et Suisses 🇨🇭 dîtes-nous comment ça marche chez-vous en commentaires.

Avez-vous le droit d’investir votre argent dans des plateformes non françaises ? Combien d’impôts allez-vous payer ? Lisez cet article pour tout comprendre sur vos obligations fiscales.

Crowdfunding et impôts : Tout comprendre en vidéo

Oui, vous avez le droit d’investir dans des plateformes de crowdfunding hors de France

Deux principes phares de la construction européenne : Libre circulation des personnes et libre circulation des capitaux

Si vous trouvez un job en Espagne ou en Allemagne , votre employeur n’a pas besoin de remplir plus de paperasses que s’il embauchait un Espagnol ou un Allemand. Vous pouvez travailler où bon vous semble , c’est la liberté de circulation des personnes.

De même, vous avez une facilité pour faire travailler votre argent dans n’importe quelle plateforme de financement participatif d’Europe, c’est la liberté de circulation des capitaux.

Vous devez déclarer vos revenus de crowdfunding une fois par an

Accéder au simulateur d'impôts- case 2TT crowdlending et crowdfunding et fiscalité impôts
Remplir la case 2TT intérêts des prêts participatifs et des minibons

Dans le simulateur d’impôts, les revenus du crowdfunding et crowdlending se déclarent dans la section 2 , REVENUS DES VALEURS ET CAPITAUX MOBILIERS

Tout revenu doit être déclaré à l’administration fiscale. Que vous investissiez via des plateformes françaises ou des plateformes européennes, vous allez devoir déclarer vos revenus et payer vos impôts. Après avoir lu cet article, vous saurez tout ce qu’il faut savoir sur la fiscalité du crowdfunding.

Fiscalité Crowdfunding des Plateformes françaises et étrangères : Quelles différences ?

🇫🇷Les plateformes de crowdfunding françaises fournissent un formulaire IFU qui détaille les revenus que vous avez perçus dans une année fiscale. De plus, les plateformes françaises prélèvent un acompte de 12.8% pour l’administration fiscale. Selon votre imposition, c’est à vous de demander un remboursement ou de payer le reste dû .🇫🇷

🇪🇺Les plateformes européennes, ne communiquent pas avec l’administration fiscale. Fastinvest ne prélève pas d’acompte sur vos intérêts. Vous devez déclarer vos intérêts perçus dans votre déclaration d’impôts sur le revenus.🇪🇺

Mais combien allez-vous payer ? La réponse juste en bas 👇

30% de taxe à payer sur les intérêts du crowdfunding

crowdfunding impots revenue valeur mobiliers
simulation d'imposition du crowdfunding pour une personne gagnant 3000€/mois et ayant gagné 400€ avec FastInvest

Quand vous obtenez des profits avec Fastinvest ou Mintos, entrez vos intérêts dans la case 2TT de la déclaration de revenus (“Intérêts des prêts participatifs et des minibons”).

Depuis la loi finance 2018, vous ne payez une taxe fixe, non progressive sur vos revenus mobiliers.

Si vous gagnez moins de 2400€/mois, voici comment payer moins de taxe sur le crowdfunding 👇👇

Depuis la loi finance 2020, la première tranche d’impôts sur le revenu est passé de 14% à 11%.

Exemple : Taxe à payer sur 400€ de profit

exemple de caclcul crowdfunding et impots
simulation d'imposition du crowdfunding pour une personne gagnant 3000€/mois et ayant gagné 400€ avec FastInvest

Conclusion

Les plateformes de crowdfunding européennes ont un énorme avantage : Elles ne prélèvent pas d’acompte et offre des placements plus rentables.

Les plateformes de crowdfunding étrangères ne communiquent pas avec le FISC, lors de la déclaration de revenus, vous devez déclarez vous-mêmes vos profits.

Faisons un bout de chemin ensemble - NO SPAM

Ce contenu vous a été utile ? Comprenez-vous mieux la fiscalité du crowdfunding ? Merci de partager votre expérience dans les commentaires


Commentaires