Mise à jour le 19 March 2020

Incertitude et panique boursière

Les frontières se ferment, les déplacements sont limités ou interdits dans certains pays : l’économie mondiale ralentit et La bourse plonge comme une pierre mais qu’en est-il du crowdfunding et du crowdlending ?

Dans cet épisode, nous allons voir comment se portent les plateformes de crowdfunding et crowdlending.

Le crowdlending tire son épingle du jeu

Il y a plus de prêts avec des taux d’intérêts plus élevés

Mail reçu par Twino le 17 Mars, les taux d'intérêt augmentent, c'est plus d'argent pour les investisseurs

Les sociétés de crédits ne sont pas au chômage technique, beaucoup de gens et d’entreprises ont besoin d’argent pour continuer leurs activités. Afin d’attirer des investisseurs, elles sont obligés d’augmenter les taux d’intérêts.

Bien-sûr, qui dit taux d’intérêts qui augmentent, dit risque qui augmente. Mais est-ce déraisonnable de prêter de l’argent dans cette période ?. Je ne pense pas que ce soit déraisonnable :

Tant que j’investis dans les meilleurs plateformes de crowdlending, je gagnerai de l’argent

Voici une image des opportunités qui se présentent cette semaine. Allez sur le site web pour les vérifier

fastinvest liste des prêt
On retrouve toujours des prêts à 13% sur FastInvest

Les taux d’intérêts sur toutes les autres plateformes de crowdlending sont en train de monter. C’est le moment de faire des affaires

Le crowdfunding immobilier, pas tous perdants

Les locations courte durée en galère

Le mois dernier, après avoir passé un mois en Espagne, j’ai acheté une part de 500€ dans cette location Airbnb (voir le listing ici) géré par Brickstarter.

Bien que les voyageurs se font de plus en plus rare, je pense que c’est maintenant qu’il faut acheter ce logement.

Les locations sont ouverts à partir de Juin, d’ici là, beaucoup de choses seront normales. De plus, si confinement il y a, certains voudront se confiner dans un logement avec terrasse et proche de la mer. (oui, je rigole pas , des amis qui ont un Airbnb ont vu les demandes exploser après l’annonce de Macron.)

Donc oui, le crowdfunding immobilier pour location courte durée est en galère Mais ce logement a des bonnes caractéristiques, ce qui en fait un placement sûr.

Le crowdfunding pour les locations longue durée

Si il y a un placement sûr en ce moment, c’est les opérations crowdfunding pour acquérir un lot de logement déjà construit puis le louer sur une longue durée comme certaines opportunités sur Rendity.

Les gens ont trop peur de la construction de logement de A à Z qui demande beaucoup de capital financier et humain .

La construction immobilière va en pâtir

En temps de crise, Les gens ne pensent pas investir sur du long terme. Construire un immeuble et le revendre au détail prend du temps. Si la construction immobilière s’arrête c’est un très mauvais présage pour des platetformes comme Bulkestate.

Le crowdfunding de projets devient plus risqué

Le crowdfunding de projets ce sont des plateformes qui permettent de financer des projets d’entreprises ou des projets agricoles.

Les projets ont vraiment du mal à se financer sur Crowdestor, les investisseurs ont vraiment peur : Comment les entreprises peuvent-elles gagner de l’argent dans ces conditions

Néanmoins, il y a une plateforme qui me plaît beaucoup Ethichub. Ethichub permet de financer des coopératives agricoles dans le Sud du Mexique.

Je viens de finir mon troisième projet avec eux et j’ai décidé de réinvestir 20 DAI ( c’est une crypto-monnaie qui est stable 1 DAI = 1 USD ) dans un projet pour envoyer du café en Europe.

Je ne vois aucune raison pour qu’il y ait moins de demande de café. Je finance les récoltes à 15% donc ce sera plus d’argent dans les mains des agriculteurs.

Conclusion

Les plateformes de crowdfunding sont en train de s’adapter au choc du coronavirus. Vont-elles passer ce choc ? Les plateformes de crowdlending les plus solides vont réussir à passer ce cap, certaines plateformes de crowdfunding immobilier vont prendre cher.


Commentaires